Accueil > Sitem > Ateliers

Ateliers 2014



Journée 1   |   Journée 2   |   Journée 3


IM PROJET - 9h30-10h15, salle Blanche

29-01-2014

"Le Musée d'Histoire de Marseille : une maîtrise des délais sur mesure. Des outils et méthodes adaptés aux enjeux d'un projet d'aménagement de musée" « MARSEILLE : Capitale Européenne de la culture 2013. Le Projet nouveau Musée d’Histoire de Marseille s’inscrit dans cet évènement. L’un des plus grands musées d’histoire en France et en Europe à rénover, à agrandir et surtout à ouvrir en moins de 3 ans. Le 12 septembre 2013, il ouvre ses portes au public : l'objectif est tenu. Nous vous proposons dans cet Atelier – Conférence un retour d’expérience complet sur cette opération emblématique, en exposant l’organisation mise en œuvre pour gérer la coordination des acteurs du projet pendant les étapes de préparation et d’installation des collections, en interface avec la construction. Intervenants : Laurent Vedrine, Conservateur en chef, Musée d'Histoire de Marseille Aurélie Sacco, Responsable du Pôle Transfert, IM Projet

ARKHÊNUM - 10h30-12h00, salle Blanche

29-01-2014

"Valoriser les fonds de son établissement : Comment y parvenir et quels résultats en attendre ? Précis de numérisation et outils de valorisation afin de mener à bien votre projet" Structuré en deux parties, l'atelier a d'abord pour objectif de présenter les possibilités de dématérialisation de vos collections grâce à la numérisation qui sera le premier pas incontournable dans votre démarche de valorisation. Cette première partie sera illustrée par le témoignage d’Anne Weber, responsable informatique documentaire et numérisation à l’INHA qui présentera les résultats de sa politique de numérisation. Puis seront abordées dans une deuxième partie les pratiques de valorisation des collections sur des plateformes Internet mais aussi dans les établissements grâce à des dispositifs tactiles. Kees Bakker, directeur de la Cinémathèque de Toulouse, expliquera la volonté de son établissement d’être présent sur Internet par le biais de la solution YooLib de valorisation de ses collections iconographiques, imprimés mais aussi vidéos. intervenants : Christian Chabrier, directeur associé Arkhênum / Anne Weber, responsable informatique documentaire et numérisation à l’Institut national d’histoire de l’art / Emmanuel Fremau, responsable marketing Arkhênum / Kees Bakker, directeur de la Cinémathèque de Toulouse

IN EXTENSO TOURISME - 12h15-13h00, salle Blanche

29-01-2014

"URÊKA, ou la mise en lumière d'une aventure minière inédite" Areva a décidé d'implanter en Limousin, haut lieu de l'exploitation de l'uranium durant plus de 60 ans, UREKA, le musée interactif de la mine, pour restituer l'histoire de cette épopée méconnue et rendre hommage aux mineurs de l'U, acteurs oubliés de cette grande aventure scientifique et industrielle. Le groupe a aussi souhaité en confier la gestion au groupe IET, gestionnaire de sites culturels ou historiques valorisant les marques. Plus de 250 mines d'uranium exploitées durant 65 ans dans toute la France, des milliers de mineurs de l'atome et... plus rien ! Aucune trace de cette épopée scientifique, technique, industrielle... un passé refoulé, effacé de la mémoire collective. 2006, prise de conscience, constat, volte-face ... AREVA, aujourd'hui dépositaire de cette héritage minier, décide d'entreprendre cet audacieux travail de mémoire et de restitution grand public en lançant le programme URÊKA. Triple vocation : 1 > raconter l'histoire de cette aventure industrielle, 2 > conserver et valoriser la mémoire des pionniers de l'atome, 3 > transmettre les clés d'un savoir via une médiation culturelle et scientifique innovante. 2013, 7 ans après la toute première impulsion du projet, URÊKA voit le jour. Ce centre d'interprétation de l'uranium, unique au monde, est un véritable ovni dans le paysage touristique limousin. Le vaisseau URÊKA est lancé mais l'aventure ne fait que commencer. Il reste maintenant le challenge de la vie au long court de cet équipement si atypique, dans le contexte très sensible d'une filiation URÊKA / AREVA qui reste à définir, avec le soutien du groupe IET. intervenant : Laurent Blaszczyk, responsable image de marque AREVA, Directeur URÊKA

CIC ORIO / ARC NUCLEART - 14h00-14h45, Grande salle

29-01-2014

"Les supports du Musée d'Histoire de Marseille et d'Arles : quelles techniques et procédures pour des objets hors du commun ?" Pour CIC ORIO Les années 2011, 2012, 2013 ont été placées sous le signe de Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture. Associé avec Arc-Nucleart (atelier régional de conservation) ces années ont été rythmées par le traitement ; la restauration ; le remontage et la présentation dans le nouveau musée d’histoire de Marseille: • de 6 épaves de navires antiques datant du VI e siècle avant J.-C. au III e siècle après J.-C ; • de la nécropole paléochrétienne de Malaval ; • d’une inscription (pierre lumet) • d’une proue de navire ; • de divers gros éléments en • de 3 grandes mosaïques. Cette même association a également permis la présentation, en octobre 2013, du chaland Arles. La restitution des formes des navires pour permettre le choix scénographique, est le fruit d’une étroite collaboration entre le Centre Camille Jullian (CNRS-Université de Provence). A chaque objet ses contraintes, sa spécificité. l'Atelier soulignera les aspects les plus complexes de ces chantiers. Intervenants : Pascal Roucheyroux, CIC Orio Francis Bertrand, directeur Arc Nucleart Jean-Bernard Memet, PDG A-Corros

LAOVILAND EXPERIENCE - 15h00-15h45, Grande salle

29-01-2014

"Approche audiovisuelle interactive et place de l’imaginaire pour le visiteur au sein des musées" Une odyssée gauloise" où comment l’imaginaire archaïque rencontre celui du visiteur à travers une scénographie numérique capable de booster l’image. En 2009, le musée de Lattes et de Bibracte s’associèrent à Stéphane Verger, professeur à l'Ecole pratique des Htes Etudes, pour élaborer une exposition temporaire sur les premiers contacts entre Grecs et Gaulois, fin 7es avt J.-C. Pour rendre ce thème plus vivant tout en facilitant sa compréhension, ils décidèrent de collaborer avec Claire Bigard, auteure de BD. Pendant 4 ans, fut rassemblée une abondante documentation photographique et graphique. Mais les deux musées plutôt que d'envisager un audio-visuel documentaire "classique" souhaitaient un film musical sans voix-off où tout le parcours serait évoqué par le montage d'images rassemblées. Notamment pour créer un contexte d’expérience ludique permettant au public de comprendre le rapport entre les objets de l’expo, leur mise en scène dans les dessins de BD et comment ils s'inscrivaient dans l'histoire des circulations méditerranéennes de l’époque archaïque. En ce sens, la proposition transmédia faite par Laoviland correspondait parfaitement au cahier des charges souhaité puisqu’il s’agit bien d’une solution audiovisuelle de communication et de valorisation, spécialisée dans les animations d’images, active à faciliter l'imaginaire de l'utilisateur dans son rapport à ce qui l’entoure, à l’aide de frises d’images sur grand écran avec cartels de vitrines versus application interactive sur tablette. Intervenants : Jean-Thierry Tchoumou, Gestion opérationnelle, Laoviland Expérience Lionel Pernet, Conservateur du patrimoine, Directeur Site archéologique Lattara

IMMERSIVE LAB - 16h00-16h45, Grande salle

29-01-2014

"Le nouvel univers des possible de la Réalité Virtuelle" Partons à la découverte de ces choses que nous n'aurions jamais cru possible de faire dans un musée et qui sont ou qui seront dans un futur très proche, à la portée du grand public grâce aux nouveaux objets de la réalité virtuelle.

COLOCARTS - 17h00-17h45, salle Blanche

29-01-2014

"Apprenti designer 3D Comment des enfants créent un jouet en 3D sur tablette ou sur Internet avec possibilité de l’imprimer. Retour d’expérience du projet « Apprenti Designer » au Musée du Jouet de Moirans-en Montagne" Le projet consistait à développer une application unique déclinée simultanément sur tablette tactile et sur le site du Musée du Jouet. Cette application permet au public de découvrir le métier de Designer en se glissant dans la peau d’un apprenti designer et en créant des jouets à partir de modèles prédéfinis. Une imprimante 3D installée dans l’exposition offre aux visiteurs la possibilité de d’assister au prototypage rapide d’un jouet choisi dans les collections du musée. Cet atelier est un retour d’expérience sur les défis à relever lors du projet « Apprenti Designer » aidé par le Ministère de la Culture • Comment faire appréhender la CAO 3D à un jeune public ? • Comment associer une activité ludique et un discours pédagogique sur le métier de Designer de jouets ? • Peut-on gérer les impressions d’objets 3D en contexte muséal ? • Comment exploiter des tablettes tactiles en poste fixe comme des bornes interactives • Comment éviter un double développement sur tablette et sur Internet et prendre en compte les différences d’ergonomie ? • Enfin, la contrainte budgétaire peut-elle devenir un moteur de l’innovation ? Partenaires : ColocArts pour l’Infographie / Gamit pour le scénario de jeu / Multicom pour l’ergonomie en collaboration avec Colportic Conseil pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage. Intervenants : Saadi Ben Saidane, Directeur de le Sté ColocArts Magali Morel, Responsable des publics et de la communication au Musée du Jouet de Moirans-en-Montagne, Jura Sud Christian Perrot, Colportic conseil en partenariat avec Multicom-ergonomie

SKINSOFT - 17h00-17h45, Grande salle

29-01-2014

"Gestion complexe des collections de 1 à plusieurs millons de notices : le cas des grands musées et réseaux d'établissements" A l'échelle internationale, nationale, régionale ou départementale, de nombreux établissements travaillent en réseau et souhaitent mutualiser tout ou partie de leurs collections. Pour répondre à ce besoin, et ouvrir de nouvelles perspectives à ces structures, SKINsoft a développé une nouvelle génération d'outils de partage permettent une gestion multi-établissements, multi-métiers et supportant la gestion de quantités de données importantes. Du partage des thésaurus à la gestion des médias en passant par des fonctions de recherche fédérée, de nombreux outils peuvent être mis en place pour favoriser l'harmonisation des données, faciliter le travail quotidien des équipes et offrir au public une vision panoramique des collections. Le cas des musées départementaux est édifiant : le Lot, le Tarn, et en particulier l'Isère (12 musées, 6 bibliothèques, 1 collection de patrimoine territorial...) que SKINsoft équipe actuellement. Intervenants SKINsoft : Bénédicte DROUHARD, ingénieur documentaire Geoffroy RIGOULOT, Manager

Widget-top
Badge SITEM

BROCHURE INTERACTIVE


CONSULTEZ